Association de sauvegarde de la Chapelle St Urbain

Sur la route Pugnac-Saint Savin, en bordure du Moron, petit affluent de la Dordogne, la chapelle de Saint-Urbain était une des nombreuses haltes utilisées par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle qui voulaient traverser le fleuve. La chapelle a bravé tant bien que mal les intempéries et résisté à de nombreuses tribulations depuis cinq siècles, même si le clocher-pignon a été restauré en 1894. C’est pourquoi s ‘est constitué un Comité de Sauvegarde dont une des missions premières est de remettre en état l’édifice et de le laisser à la disposition des fidèles.

Chapelle rurale, rustique et harmonieuse, elle est parfaitement intégré dans son écrin de verdure.

A l’intérieur, on peut admirer une très belle charpente décorée (XVè siècle), un autel en pierre (XVIIIè siècle) et un joli bénitier sur pied également en pierre.

Le pape Urbain 1er a donné son nom à de nombreuses abbayes et fût honoré, notamment au Moyen Age dans les pays de vignoble ou les viticulteurs le considèrent comme leur protecteur. Il est d’ailleurs toujours représenté avec une grappe de raisin. C’est pourquoi les habitants placèrent leur chapelle sous son patronage.

Pour rappeler les nombreuses fêtes ou manifestations, religieuses ou non, qui avaient lieu, une grande fête champêtre est organisée chaque troisième dimanche de septembre.

TOURISTE, PASSIONNE DE VIEILLES PIERRES OU A LA RECHERCHE DE CALME ET DE DETENTE, ARRETE-TOI A LA CHAPELLE DE ST-URBAIN.

En outre, pour ceux qui souffrent de maux de tête, il suffit de faire trois fois le tour de la chapelle…

© 2015 Mairie de Pugnac.